Comment choisir un système de vidéosurveillance pour votre entreprise ?

Pour toute entreprise, la sécurité est essentielle, elle a donc besoin d’un système de vidéosurveillance haut de gamme adapté à ses locaux. Afin de répondre à la demande toujours croissante de protection, les experts ont conçu un système de vidéosurveillance plus intelligent adapté à la situation actuelle. En effet, les caméras d’aujourd’hui offrent des fonctions similaires à celles d’un ordinateur, telles que des détecteurs de mouvement et des notifications de mouvement automatiques. Certains vous permettent même de contacter automatiquement les forces de l’ordre immédiatement en cas de besoin. Le développement de la technologie a également apporté des méthodes d’enregistrement et de gestion du stockage plus efficaces.

Lorsqu’il s’agit d’acheter et de mettre en œuvre un nouveau système, la plupart des fournisseurs permettent un large degré de personnalisation, ce qui signifie que vous pouvez adapter un système aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Que vous ayez besoin d’un système étendu pouvant couvrir plusieurs emplacements ou seulement de quelques caméras pour regarder votre vitrine, il y a une solution pour tout le monde.

Avantages d’un système de surveillance

Avant d’étudier les détails, il est important de noter les nombreux avantages fournis par le système CCTV. Les caméras de surveillance peuvent non seulement dissuader les criminels et aider les forces de l’ordre à repérer rapidement les voleurs potentiels, mais ces systèmes peuvent également augmenter la responsabilité des employés, vous aider à surveiller la productivité et parfois même réduire les primes. ‘Assurance. Bien que le coût initial d’installation d’un système de vidéosurveillance semble un peu élevé, le retour à long terme et l’idée sans souci en valent la peine.

Caméras IP et caméras analogiques

Il existe deux principaux types de caméras qui peuvent être câblées dans le système de vidéosurveillance: les caméras IP (Internet Protocol) et les caméras analogiques traditionnelles. Les caméras IP sont une version mise à jour des caméras analogiques. Bien que les caméras individuelles aient tendance à être plus chères, elles offrent de nombreuses fonctionnalités qui manquent aux caméras analogiques. Ceci est un aperçu des différences entre les deux types de caméras.

Résolution

Les caméras IP sont plus puissantes que les caméras analogiques et peuvent généralement enregistrer des images de 1 mégapixel à 5 ​​mégapixels. Cela se traduit par une qualité d’image incroyablement nette, en particulier par rapport à des images analogiques plus granulaires qui tournent autour d’un demi-mégapixel. Les caméras IP ont généralement un champ de vision plus large que les caméras analogiques.

Analyse vidéo

Les caméras IP ont également d’autres fonctions qui ne peuvent pas être fournies par les caméras analogiques, telles que l’analyse vidéo.Lorsque le champ de vision de la caméra se déplace, cette fonction permet la notification de mouvement et l’enregistrement automatique. Cette fonctionnalité est particulièrement utile lorsque votre entreprise est fermée et que vous souhaitez savoir si quelqu’un emménage à l’intérieur de la maison. Vous pouvez configurer le système pour marquer de tels événements et envoyer des notifications et des images enregistrées des événements directement sur le smartphone. Certains systèmes peuvent également fournir des connexions directes grâce à un simple contact avec les organismes locaux d’application de la loi.

Coût système vidéo comparable

Bien que les caméras IP soient généralement plus chères que les caméras analogiques, le coût total d’un système IP complet est souvent légèrement inférieur à celui des systèmes analogiques similaires. Étant donné que les caméras IP ont un champ de vision plus large, les systèmes IP peuvent généralement fonctionner avec moins de caméras que les systèmes analogiques.

Enregistreurs vidéo numériques et enregistreurs vidéo réseau

Toutes les caméras d’un système donné nécessitent un enregistreur vidéo central pour transmettre et archiver les images qu’elles capturent. Les DVR ont évolué à partir des anciens modèles de magnétoscopes, tandis que les NVR représentent la prochaine étape de l’évolution de la technologie d’enregistrement vidéo. Voici un aperçu côte à côte de la comparaison entre les DVR et les NVR.

Résolution des enregistrements

Les DVR offrent généralement ce que l’on appelle la résolution D1, qui est la qualité vidéo traditionnelle utilisée dans les systèmes de télévision en circuit fermé. D1 équivaut à une résolution de 720 x 480, qui est considérée comme une résolution standard. 

Les NVR, en revanche, peuvent enregistrer en 1080p, ce qui est haute définition; il offre une amélioration significative de la qualité vidéo par rapport au système DVR. À des fins de comparaison, 1080p équivaut à une résolution de 1920 x 1080. Il en résulte une image beaucoup plus claire.

Connexions de la caméra 

La connexion de caméras analogiques à un système DVR se fait en branchant directement un câble BNC du DVR à la caméra. Pour connecter plus de caméras au système DVR, vous avez besoin de câbles supplémentaires. Les systèmes DVR sont difficiles à mettre à l’échelle car une fois que chaque connexion BNC est occupée par une caméra, vous devez acheter un tout nouveau DVR avant d’ajouter une autre caméra au système. Les DVR exigent également que les caméras connectées soient à proximité immédiate de l’enregistreur; sinon, la qualité vidéo commence à se dégrader.

Enregistreurs vidéo hybrides

Les enregistreurs vidéo hybrides (HVR) sont des systèmes de vidéosurveillance qui exécutent à la fois des caméras IP et des caméras analogiques. La polyvalence de ces systèmes les rend souhaitables; si vous mettez à niveau un ancien système et que vous ne voulez pas vous débarrasser de toutes vos anciennes caméras analogiques, par exemple, un HVR peut vous aider à faire la transition et à vous préparer à un système entièrement IP à l’avenir.

Les critères pour bien choisir un système de Vidéosurveillance

Vos caméras 

Résolution : c’est l’une des considérations les plus importantes lors de la sélection d’une caméra. Pour une image nette, vous aurez besoin d’un appareil photo capable de filmer au moins en haute définition 720p, ce qui signifie une caméra IP. Si vous voulez garantir que votre appareil photo aura une image claire et identifiable, vous ne voulez pas couper les coins ronds ici.

Fréquence d’images : il s’agit d’un autre aspect clé d’une caméra: plus la fréquence d’images est élevée, plus la vidéo est fluide. La vidéo est simplement une série d’images fixes assemblées pour créer un film. Plus la fréquence d’images est basse, moins une photo est prise fréquemment; cela donne des images plus saccadées. Vous voudrez prendre en compte la fréquence d’images de la caméra que vous achetez avant de décider. Pour référence, le «temps réel» est généralement mesuré comme 30 images par seconde. 

Modèles : Il existe différents types de caméras de sécurité. Certains des plus courants sont les caméras à balle, qui sont les boîtes rectangulaires que vous pourriez voir dépasser d’un mur; les caméras dôme, souvent fixées au plafond et logées dans un couvercle teinté; et les caméras PTZ (pan-tilt-zoom), qui offrent des capacités de contrôle à distance pour ajuster le champ de vision. En fonction de vos besoins de sécurité particuliers, vous voudrez considérer les types de caméras à utiliser pour équiper votre système.

Intérieur / extérieur : Certaines caméras de sécurité sont spécialement conçues pour l’intérieur et ne résisteront pas aussi bien à Dame Nature qu’à leurs homologues extérieurs. Si vous prévoyez d’utiliser des caméras à l’extérieur, assurez-vous d’acheter des modèles résistants aux intempéries. Sinon, l’eau ou la saleté pourraient interférer avec la qualité de vos flux vidéo ou, pire encore, casser votre caméra. Les caméras de sécurité peuvent être peu résistantes aux intempéries ou totalement résistantes aux intempéries. Assurez-vous de comprendre quel niveau de protection contre les conditions naturelles offre votre caméra de sécurité. 

Éclairage : de nombreuses caméras de sécurité sont capables de filmer dans ce que l’on appelle «infrarouge à faible luminosité», ce qui leur permet de capturer des images claires dans des conditions sombres. Ces caméras reposent sur des lumières LED infrarouges, qui couvrent la zone sombre en lumière infrarouge. Contrairement aux humains, la caméra est capable de voir cette lumière infrarouge, donc lorsque ces longueurs d’onde se reflètent, c’est comme si la caméra filmait des images dans une pièce éclairée. Plus une caméra possède de LED IR, mieux elle est capable de voir la nuit. Si la capture d’images dans l’obscurité est une priorité, assurez-vous que votre caméra dispose de nombreuses LED infrarouges.

Audio : si l’enregistrement audio est une option dépend de la caméra et du fabricant. Certaines caméras ne captent pas du tout l’audio, tandis que d’autres le font. Certains autorisent même l’audio bidirectionnel, de sorte qu’une personne qui regarde la caméra à l’autre extrémité peut communiquer avec un sujet dans le champ de vision de la caméra. 

Votre enregistreur vidéo

Capacité de stockage : pour les enregistreurs vidéo, la première question que vous devez vous poser est la quantité de stockage dont vous aurez besoin. La réponse dépend de plusieurs facteurs: le nombre de caméras dans votre système, la résolution de chaque caméra, la quantité de séquences archivées que vous avez l’intention de stocker et la durée pendant laquelle vous prévoyez de conserver les images enregistrées. Si de nombreuses caméras tournent dans une résolution plus élevée, les images vont rapidement consommer de l’espace de stockage. Vous pouvez configurer un enregistreur vidéo pour « écraser » les séquences les plus anciennes une fois que vous avez atteint la capacité du système, mais si vous ne faites pas attention, le système peut écraser les séquences archivées dont vous avez encore besoin. 

Si vous utilisez un grand système équipé de caméras de haute qualité, vous souhaiterez augmenter la capacité de stockage de votre magnétoscope. Il existe un certain nombre d’outils en ligne qui peuvent vous aider à calculer l’espace de stockage dont vous aurez besoin en fonction des détails de votre système.

Par exemple, un système à quatre caméras fonctionnant 24 heures sur 24 utilisant des caméras IP, chacune avec une résolution de 2 mégapixels et une fréquence d’images de 5 ips, avec une vidéo compressée en fichiers MJPEG sur un NVR, nécessiterait 2,79 téraoctets d’espace de stockage. pour les images, selon le calculateur Supercircuits. 

C’est pas mal de données pour un système de taille moyenne, il est donc important de planifier en conséquence et de savoir de quel type de capacité vous aurez vraiment besoin. Il est également sage de conserver un peu de coussin au-delà de ce nombre calculé, afin de pouvoir stocker toutes les images particulièrement intéressantes auxquelles vous pourriez avoir besoin de vous référer.

Stockage en ligne : La vidéo enregistrée peut être stockée sur le cloud en plus de votre enregistreur vidéo. Il y a quelques avantages distincts à faire cela, y compris l’accès à distance à vos vidéos et un volume de stockage supérieur. Il est important de s’assurer que le téléchargement de fichiers vidéo volumineux se fait de manière à ne pas consommer toute la bande passante disponible et à ralentir votre réseau. Cela peut être fait en planifiant les téléchargements de vidéos sur le cloud ou en les téléchargeant après les heures de pointe. De plus, sachez que de nombreux services cloud facturent des frais d’abonnement pour utiliser leurs offres, notamment pour stocker des fichiers vidéo à perpétuité. Assurez-vous que l’entreprise prend les mesures de cybersécurité appropriées pour protéger vos données. Du côté positif, stocker des vidéos dans le cloud signifie que même si votre matériel est endommagé, volé ou falsifié, vous ‘ 

Compatibilité de la caméra : tous les enregistreurs vidéo ne peuvent pas fonctionner avec toutes les caméras. Bien sûr, les DVR nécessitent des caméras analogiques, tandis que les NVR utilisent des caméras IP, mais la question de la compatibilité va bien au-delà de cette distinction. Certains systèmes NVR, par exemple, ne sont compatibles avec les caméras IP que de certains fabricants et pas d’autres. Lors de l’achat d’un enregistreur vidéo, vous devez d’abord vous assurer que l’appareil fonctionnera avec les caméras que vous avez achetées. Si vous travaillez avec un intégrateur de système de surveillance pour configurer votre système, les caméras devraient être en mesure de vous fournir les informations nécessaires.

Compression : La compression est utilisée pour éliminer les données inutiles des séquences transmises à votre enregistreur vidéo, économisant ainsi de l’espace. Deux des techniques de compression les plus courantes utilisées pour la vidéo haute définition sont MJPEG et H.264. Vous pouvez également utiliser MPEG4, mais la qualité a tendance à être inférieure à celle des homologues MPEG4 susmentionnés. Les méthodes de compression sont relativement complexes et varient dans leurs applications en fonction de vos besoins et de votre matériel.

(Visité 25 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *